Caritas désigne 2009 comme l’année pour les pauvres en Afrique

Les délégués de Caritas venant de diverses parties du monde ont discuté des défis auxquels doivent faire face les pauvres et les personnes vulnérables en Afrique.

Les délégués de Caritas venant de diverses parties du monde ont discuté des défis auxquels doivent faire face les pauvres et les personnes vulnérables en Afrique.

11 mars 2009. Les membres de Caritas venant de 22 pays africains ainsi que des représentants de Caritas de l’Asie, de l’Europe, du Moyen Orient, de l’Amérique du Nord et de l’Océanie se sont rencontrés à Nairobi du 4 au 6 mars 2009.

Le Pape Benoît XVI se rend en Afrique pour sa première visite pastoral en ce mois de mars. Puis, en octobre, les évêques se rencontrent à Rome pour le 2ème Synode pour l’Afrique à Rome.

Mgr Cyprian Kizito Lwanga, archevêque de Kampala et président de Caritas Africa a déclaré : « Les visites du Saint Père en Angola et Cameroun ainsi que le Synode sont de formidables opportunités pour célébrer le travail de l’Eglise en Afrique. Ce sera aussi l’occasion de réfléchir sur les défis que doivent relever les peuples d’Afrique, où, pour nombre d’entre eux, la pauvreté demeure un scandale inacceptable. Caritas est au cœur même de la réponse aux besoins des personnes les plus vulnérables en Afrique à travers son action lors des crises humanitaires, ainsi que pour le développement et l’édification de la paix. A Nairobi, nous avons discuté afin de voir comment nous pouvons mieux faire en ayant des normes communes, en partageant nos meilleures actions pratiques et les informations dont nous disposons, et en coordonnant nos efforts au niveau global au service des personnes vulnérables de la société. »

La secrétaire générale de Caritas Internationalis, Lesley-Anne Knight, a dit : » Avec la crise économique mondiale, plus de personnes vont être davantage pauvres. La crise va augmenter la pression sur notre travail car les sources de financement vont se faire de plus en plus rares. La crise offre aussi la possibilité de redéfinir le système économique globale en le faisant passer d’un système qui promeut les besoins des riches à un système qui promeut tous nos besoins, plus particulièrement ceux-là même qui ont été exclus dans le passé. »

Les délégués ont discuté des défis auxquels font face les pauvres et les personnes vulnérables en Afrique, plus particulièrement par rapport aux réponses aux urgences, à la crise économique mondiale, au changement climatique, à la migration et à l’édification de la paix.

A travers le monde, les catastrophes ont augmenté aussi bien en fréquence qu’en nombre des personnes affectées. La Somalie, le Soudan et la République Démocratique du Congo sont les pays ayant le plus souffert des crises humanitaires dans le monde. Les pauvres sont les plus affectés lors des catastrophes naturelles et lors des conflits. Répondre à leurs besoins est la priorité de l’action de Caritas.

Les participants au Forum de Nairobi ont déclaré qu’il est possible de sauver des vies en mettant en place des moyens efficaces pour réduire l’impact des catastrophes. Ces moyens comprennent la promotion des cultures résistantes à la sécheresse ou encore la mise en place de plans d’évacuation des communautés en cas d’inondation. Afin de pouvoir répondre aux crises humanitaires dans les plus brefs délais et à long terme, les membres de Caritas doivent agir de manière professionnelle, avec compassion, dans le respect du contexte national et de ses réalités, et, fondamentalement, doivent être capables de repondre aux besoins des pauvres. La pauvre guide l’action de Caritas.

Les crises et les niveaux élevés de pauvreté poussent de plus en plus de personnes à devenir des migrants. Caritas occupe une position unique, en tant que confédération internationale, pour soutenir les migrants et plaider pour leurs droits.

Le changement climatique est un facteur qui contribue au nombre croissant de catastrophes. Le plaidoyer pour des actions au niveau international, afin d’en réduire les causes et procurer des fonds aux pays en développement afin qu’ils puissent s’adapter à son impact, sera au centre des préoccupations de Caritas en Afrique.
6 mars 2009

Tags: , , , , , , , ,

3 Responses to “Caritas désigne 2009 comme l’année pour les pauvres en Afrique”

  1. MUBERWA FIDELE Says:

    salut, pour moi, a cause de la pauvrete je vous soliciter un aide pour continuer mes etudes universitaire, a cause de cette raison mes souhait ce pour l`aider financiere.merci que DIEU VOUS BENISSE

  2. Johne807 Says:

    I’m really impressed with your writing skills as well as with the layout on your blog. Is this a paid theme or did you customize it yourself? Anyway keep up the excellent quality writing, its rare to see a great blog like this one these days.. ddkagadceebb

  3. Johne432 Says:

    I like what you guys tend to be up too. Such clever work and coverage! Keep up the very good works guys I’ve incorporated you guys to my personal blogroll. eeeeekcecbda

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: