Ango/Province-Orientale : des milliers des déplacés vers Dakwa, après l’attaque de la LRA à Banda et Boeli

Bondo, le 16 mars 2009 (caritasdev.cd) : les rebelles ougandais de la LRA (Lord’s Resistance Army) ont perpétré une attaque dans la nuit de samedi à dimanche derniers dans la localité de Banda, situé à environ 500 km de Bondo, dans le Territoire de Ango, Diocèse de Bondo en Province Orientale. Le bilan provisoire fait état de plusieurs morts (dont un catéchiste de la communauté CBCN de l’Eglise protestante et un commerçant) et des blessés. Plus de 200 personnes ont été enlevées par les rebelles ougandais de la LRA pour aider au transport du butin.

Selon les premiers éléments d’informations recueillies par les structures de la Caritas diocésaine, cette attaque, déclenchée vers 4heures du matin, s’est soldée également par les pillages de plusieurs boutiques et magasins des commerçants ainsi que d’un Centre de santé d’une communauté locale de l’Eglise protestante CBCN. Pris de panique, plusieurs habitants ont décidé de fuir les localités attaquées : ceux de Banda se sont dirigés vers Dakwa et ceux de Boeli vers Amadi. Le Curé de la Paroisse catholique de Dakwa estime à plus de 2.000 personnes le nombre des déplacés déjà présents dans cette localité. Les femmes, enfants, vieillards et des familles nombreuses sont encore en route dépourvues de tout, signale Monsieur l’Abbé Liévin GALAKPIO, Secrétaire-chancelier de l’Evêque de Bondo.

Ces informations ont été confirmées par l’Evêque de Bondo, Monseigneur Etienne UNG’EYOWUN. Il plaide pour un retour rapide de la sécurité ainsi que de la population déplacée vers son milieu d’origine. Monseigneur Etienne UNG’EYOWUN insiste particulièrement sur l’assistance humanitaire pour que les sinistrés vivent en toute dignité.

Joint au téléphone par caritasdev.cd le lundi 16 mars 2009 en début d’après-midi, le Gouverneur de la Province-Orientale, Médard AUTSAI ASENGA, a confirmé cette attaque tout en indiquant que « toutes les dispositions sont prises pour y mettre un terme ».

Caritas-Développement Congo plaide pour la sécurisation des personnes ainsi que de leurs biens, et pour une assistance humanitaire d’urgence aux populations affectées par cette nième attaque des rebelles ougandais de l’Armée de la Résistance du Seigneur. Déjà la Caritas paroissiale de Dakwa accueille les familles déplacées qui arrivent et s’occupe de leur hébergement dans les locaux et salles des classes disponibles.

Pour rappel, ce dimanche 15 mars 2009 a eu lieu la cérémonie officielle du retrait des troupes ougandaises en opération conjointe de traque des rebelles ougandais de la LRA dans le district du Haut-Uélé en Province-Orientale avec les armées de la RDC et du Sud-Soudan.

Tags: , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: