CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE LA RÉGION NORD DE L’AFRIQUE (CERNA)

Communiqué final

La Conférence des Évêques de la Région Nord de l’Afrique (CERNA) s’est réunie à Rabat, du 19 au 23 avril 2010. Y ont pris part les évêques de la région et leurs vicaires généraux. En l’absence pour raison de santé de son président, Mgr Vincent LANDEL, archevêque de Rabat, elle a été présidée Mgr Maroun LAHHAM, évêque de Tunis et vice-président de la CERNA. Son Excellence Mgr Antonio SOZZO, Nonce Apostolique à Rabat a participé à plusieurs reprises aux travaux de la Conférence, et présidé l’Eucharistie du 20 avril célébrée à l’occasion de l’anniversaire de l’élection au pontificat du Saint-Père Benoît XVI.

A l’occasion de l’anniversaire du Saint-Père, les participants lui ont écrit pour lui manifester leur communion et leur affection filiale, tout particulièrement en ces temps de turbulence pour l’Église universelle.

Un long échange sur la situation de leurs différents pays et de leurs Églises a occupé la première journée des travaux. Il a permis à tous de se rendre plus solidaires de chacune des Églises, qui vivent des situations assez différentes selon les pays. Un esprit commun les unit : la volonté

– de servir les communautés catholiques qui leur sont confiées, selon la liberté de culte reconnue par les Etats,

– de travailler en collaboration œcuménique avec les autres Églises chrétiennes reconnues,

– de vivre et de collaborer – en-dehors de tout esprit de prosélytisme – avec les populations, essentiellement musulmanes, qui nous accueillent, avec qui des liens d’amitié se vivent et se construisent.

Les évêques ont signalé la solidarité vécue au service de personnes plus démunies, le travail avec les associations des sociétés civiles des pays du Maghreb.

Ils ont réfléchi au rôle des bibliothèques mises à la disposition des étudiants par tous les diocèses, comme lieux de rencontre et de dialogue culturel et ont donné des orientations pour que ce travail puisse se poursuivre.

La connaissance mutuelle et la collaboration font reculer les peurs et progresser le dialogue islamo-chrétien.

Les quatre délégués de la CERNA au Synode des Églises d’Afrique ont rendu compte avec émotion de leur participation à ce synode, forte expérience d’Église, mais aussi perception plus intense des souffrances que vit ce continent et des défis qu’il lui faut surmonter. Ils ont pu attirer l’attention des pères synodaux sur les liens qui unissent le Maghreb à l’ensemble du continent africain. Ils ont apporté une attention plus au dialogue islamo-chrétien. La contribution des Églises aux progrès de la paix, la justice et la réconciliation se révèle essentielle. Les évêques ont noté l’intérêt que les prêtres, religieux, religieuses et fidèles originaires d’Afrique subsaharienne et les étudiants subsahariens ont porté au message final “Afrique, lève-toi !” et aux 57 propositions issues du synode.

Les membres de la CERNA ont préparé leur participation au Synode pour le Moyen-Orient d’octobre 2010, notamment à propos du dialogue islamo-chrétien. Ils se sont interrogés sur la manière dont ils pourraient faciliter la venue de personnel religieux du Moyen-Orient pour participer à l’animation de nos communautés chrétiennes. Ils ont souhaité vivement que ce synode soutienne les Églises du Moyen Orient et constitue un appel pour que les pouvoirs publics veillent à la mise en œuvre des droits de tous les citoyens.

Les participants ont abordé la question très douloureuse des migrants “en situation irrégulière” : les femmes et les enfants sont particulièrement fragilisés, quand ils ne subissent pas une exploitation intolérable. Face à ce problème qui exige beaucoup plus d’attention de la part de la communauté des nations, ils ont échangé sur l’aide humanitaire et pastorale qu’ils leur apportent, modestement, mais aussi très concrètement, dans l’esprit de l’Evangile et de l’enseignement de l’Église. Ils ont souligné les progrès dans la prise de conscience par la société civile que ces migrants sont avant tout des personnes dont les droits doivent être respectés. Ils ont relevé leur soif spirituelle et se sont réjouis que nombre d’entre elles sont des membres actifs de nos Églises.

Ils ont évoqué le dossier de la pédophilie, et se sont appropriés les points de repère donnés par le Saint-Siège. Ils ont souligné le courage du Saint Père pour affronter ces douloureuses situations.

Comme à chaque rencontre, Mgr Georger, notre délégué à la CEFTL (Commission des Évêques Francophones pour les Traductions Liturgiques) nous a fait part de l’état d’avancement de la nouvelle version française du missel romain et de la traduction liturgique de la Bible.

La CERNA a échangé sur les fruits de l’Année Sacerdotale telle qu’elle a été vécue dans les différents diocèses. Elle se réjouit de ce que le corps des prêtres a beaucoup grandi, depuis quelques années, dans l’accueil de manières différentes et complémentaires de vivre et de comprendre notre ministère, avec l’arrivée de congrégations nouvelles et de prêtres originaires de nouveaux pays et continents.

Le temps semble venu d’élaborer un document théologique sur le sens de la présence et le rôle de nos Églises dans nos pays respectifs. En s’appuyant sur le travail déjà en route dans plusieurs pays, la CERNA y consacrera une bonne partie de sa prochaine session.

La prochaine réunion de la CERNA aura lieu à Alger du 29 janvier au 3 février 2011.

+ Maroun LAHHAM

Evêque de Tunis, vice-président de la CERNA

One Response to “CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE LA RÉGION NORD DE L’AFRIQUE (CERNA)”

  1. yannick Says:

    Le Christ est juste et bon Dieu merci il est mon Sauveur. Amen

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: