Crise alimentaire au Sahel – Les Caritas harmonisent leurs stratégies d’intervention

Suite à la crise alimentaire qui frappe les pays du sahel, cinq (05) organisations caritatives catholiques membres du GTCIS (Groupe de Travail de Caritas Internationalis pour le Sahel), se sont réunies le samedi 15 mai 2010 à Ouagadougou pour réfléchir sur la situation. Il s’agit de Caritas Développement Niger (CADEV Niger), Caritas Mali, Caritas Sénégal, CRS Burkina et de l’OCADES Caritas Burkina. La rencontre de Ouagadougou des pays directement affectés fait suite à la volonté du GTCIS de construire des synergies pour des réponses appropriées aux crises alimentaires au Sahel.

Face aux souffrances qu’endurent actuellement des millions de personnes dans la zone sahélienne et au regard de la crise alimentaire particulièrement grave qui sévit présentement au Niger et dans les zones frontalières, les Caritas du Sahel, conformément à leurs principes et valeurs, réaffirment leur engagement à promouvoir le droit des populations, surtout les plus pauvres, à l’alimentation.

Dans cette optique, les communications et les échanges ont permis aux différents pays participant de partager leurs expériences en matière de prévention et de gestion des crises alimentaires. De ces échanges sont sortis des propositions concrètes de stratégies communes d’intervention et de mise en place d’un mécanisme de collaboration et d’entraide entre les Caritas affectées.

Les stratégies concernent la participation de Caritas au dispositif national de prévention et de gestion des crises, l’atténuation/adaptation aux effets des changements climatiques, la mise en place et le renforcement des outils de prévention et de gestion des crises, la responsabilisation des populations à leur développement, l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des interventions en lien avec les capacités d’action des populations à répondre aux effets des changements climatiques.

Pour la responsabilisation des populations à leur développement, les Caritas du Sahel ont décidé de les conscientiser sur leur rôle en matière de développement à travers l’élaboration de plans de développement local, de travailler à un changement de comportement des populations en matière de gestion de leurs productions.

Le mécanisme de collaboration et d’entraide proposé s’articule autour des points suivants : élaborer les Emergency Appeal (Appels d’Urgence) pour le Burkina, le Niger et le Mali ; diffuser mensuellement les informations sur les Emergency Appeal ; organiser une formation/ immersion en juillet 2010 au profit des agents des Caritas du Sahel au Niger

Les travaux se sont achevés sur un satisfécit général et les Caritas du Sahel sont réparties plus que jamais déterminées à agir de façon concertée pour le développement humain intégral des populations à la lumière de l’Evangile et de l’Enseignement social de l’Eglise Catholique !

Fait à Ouagadougou le 15 mai 2010
Pour les Caritas participantes
Le Comité de pilotage du GTCIS

Tags: , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: