Inondations au Burkina : Des centaines de maisons écroulées, des ponts détruits, des champs inondés

« Au secours ! Qu’allons-nous devenir ? Nos maisons sont tombées et nous ne savons plus comment faire. Nous allons tous mourir ! Au secours, au secours. » Des populations ont tout perdu dans les inondations au Burkina.Elles sont désemparées.

Le spectacle était désolant le 22 juillet 2010 après la pluie torrentielle qui s’est abattue sur le diocèse de Kaya. De nombreux dégâts ont été enregistrés dans certains villages. Ainsi, à Tougouri, Yalgo, Retkoulga, Nagbingou, Dablo, Pensa, plus d’une centaine de maisons sont tombées, des champs ont été totalement inondés et des ponts complètement détruits. Toute la paroisse de Tougouri, le presbytère, la maison des sœurs…ont été inondés.

Des centaines de maisons ont été détruites.


Des dégâts similaires sont enregistrés du côté de Fada N’Gourma, de Bogandé… Pour l’instant, le nombre exact de sinistrés n’est pas encore déterminé.

De nombreux ponts ont cédé sous la furie des eaux.


Selon les statistiques de l’ASECNA : l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et Madagascar, les hauteurs d’eau enregistrées dans les différentes stations du Burkina Faso dans la semaine du jeudi 15 au mercredi 21 juillet 2010 sont les suivantes :
Dori : 37,7 mm
Ouahigouya : 22,7 mm
Ouagadougou : 33, 5 mm ;
Dédougou = 3,7 mm ;
Fada-N’Gourma = 51,7 mm ;
Bobo-Dioulasso = 20,6 mm ;
Boromo = 36, 3 mm ;
Pô = 39, 2 mm ;
Gaoua = 40, 2 mm ;
Bogandé = 16, 6 mm.

La réaction de l’OCADES Caritas Burkina

Les équipes OCADES sont sur le terrain pour une évaluation exhaustive et pour l’assistance aux sinistrés. Le 28 juillet 2010, le Secrétaire Exécutif National, Abbé Isidore OUEDRAOGO convoque une rencontre d’urgence avec les Secrétaires Exécutifs, les Chefs de Département Solidarité et Partage (DSP) ou les chargés des urgences. La rencontre portera sur le chronogramme des activités et le financement des actions de l’EA08/2010 (appel d’urgence) lancé par Caritas Internationalis pour la réhabilitation des sinistrés des inondations du 1er septembre 2009 et la réponse à la crise alimentaire au sahel.

Arsène Flavien BATIONO
flavien.b@ocadesburkina.org
Chargé de Communication et de Plaidoyer
OCADES Caritas Burkina

Tags: , ,

One Response to “Inondations au Burkina : Des centaines de maisons écroulées, des ponts détruits, des champs inondés”

  1. Penkhoss Says:

    ci joint le lien vers un clip que j ai realise pour marquer l anniversaire des inondations du 1er septembre à Ouagadougou

    merci de bien vouloir le publier
    cordialement
    gerard Penkhoss

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: