RDC : réponse humanitaire de Caritas Congo en marge de la crise post-électorale

Kinshasa, le 05 décembre 2011 (caritasdev.cd) : Caritas Congo a procédé ce lundi 05 décembre 2011, au cours de deux séances de travail, au dernier réglage de sa réponse humanitaire en marge de la crise post-électorale éventuelle en République Démocratique du Congo. Cette réponse est la suite du Plan de Contingence Humanitaire élaboré à Goma, dans l’Est du pays, du 03 au 05 novembre 2011, par les représentants des Diocèses, de la Caritas Congo, avec l’appui des Agences catholiques opérationnelles en République Démocratique du Congo (RDC), rapporte caritasdev.cd.

Le Plan de Contingence Humanitaire a été annoncé au réseau par le Secrétaire Général de la Caritas Internationalis. Ce Plan se transforme à l’heure actuelle en un projet d’assistance humanitaire aux victimes de celle-ci en RDC. C’est ce qui a été décidé par les Agences catholiques opérationnelles en RDC et la Caritas Congo dans la première réunion du Comité de pilotage, tenue ce lundi 05 décembre 2011 à Kinshasa.

En vue de faire face à cette crise, Caritas Congo a signé un contrat de collaboration avec l’Unicef et le PAM, contrat qui sous-tend le travail de distribution de l’assistance que celle-ci assure. Caritas Congo a obtenu des Agences catholiques d’être appuyée dans la gestion et la distribution de l’assistance prévue en réponse humanitaire en marge de la crise pré-électorale en RDC. Il s’agit de CRS, Cordaid, Cafod, Action de Carême Suisse, Trocaire, Caritas International Belgique, Bureau International Catholique pour l’Enfance, Caritas Allemagne et Caritas Espagne.

En ce qui concerne la ville de Kinshasa, le PAM a chargé la Caritas Congo de distribuer 750 tonnes de vivres comme aide alimentaire à 68.000 personnes. En partenariat avec l’Unicef, la Caritas Congo va procéder également à la distribution des biens non alimentaires, des abris, médicaments et autres intrants de nutrition, travail qu’elle réalisera en collaboration avec la Caritas Kinshasa et le BDOM (Bureau Diocésain des Œuvres Médicales) Kinshasa, chargés de la mise en œuvre dudit projet. Caritas Congo mènera le plaidoyer pour la protection.

Dans le cadre de distribution des vivres en partenariat avec PAM, une cartographie de vulnérabilité a été conçue et des entrepôts ont été identifiés pour l’entreposage des intrants dans les paroisses de Kinshasa.

Pour les médicaments, l’Unicef a livré à la Caritas Congo depuis samedi 03 décembre 40 tonnes d’intrants de nutrition, de médicaments essentiels et des kits d’accouchement. Cela permettra d’apporter assistance à une population de 15.000 personnes et à 1.500 enfants qui souffriraient de malnutrition aiguë et sévère. Le PAM promet de livrer 111 tonnes de vivres pour 15.000 personnes et ceci en vue de contrecarrer la malnutrition aiguë modérée.

On note dans la Ville des regroupements spontanés des enfants de la rue vers des centres de protection, l’envahissement des ménages de certaines communes proches de la périphérie par des familles venant de celle-ci, le ralentissement de l’approvisionnement de la Ville de Kinshasa en denrées alimentaires et biens de première nécessité par les Provinces du Bas-Congo et Bandundu à cause de la psychose de la proclamation des résultats partiels des élections, la difficulté de la restauration des malades dans les hôpitaux qui, généralement, n’offrent pas ce service.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: